fbpx

THE AVENER

29 Juin 2022

Tristan Casara, dit The Avener, n’est pas qu’un simple D.J/producteur/bidouilleur de plus. Certes, il connaît comme personne le fonctionnement des machines électroniques, des cartes sons et des logiciels de MAO (musique assistée par ordinateur) mais il est avant tout un musicien. Un musicien qui, dès l’âge de cinq ans, étudia le piano classique au conservatoire de Nice. 

Il y a quatre ans, un premier album « The Wanderings of the Avener » dont le single « Fade out lines » rework d’une chanson de Phoebe Killdeer devint un tube planétaire (1,5 millions d’exemplaires écoulés), fit de lui une des nouvelles stars du monde de l’électro. Les certifications et récompenses affluent : triple disque de platine en France, platine et or dans plus de 10 autres pays, victoires de la musique en 2015… S’en suit une tournée dans les clubs et festivals les plus prestigieux de la planète.

Aujourd’hui, il termine son deuxième album qui sortira à l’automne et qui est précédé ce mois-ci par un premier extrait, « Beautiful », featuring bipolar Sunshine. « C’est un peu à contre-courant de ce qui se fait dans l’électronique et le hip-hop, dit-il, car je suis revenu aux fondements de la musique en jouant avec harmonies, mélodies et groove posés sur des mots subtils et sensés. La musique urbaine actuelle ne me parle pas trop, trop d’insultes et de grossièretés, la musique passe parfois au second plan. »

Tous droits réservés @Delta France Associations |  Mentions légales | Conditions générales de vente | Pol. de confidentialité & RGPD